Éco-Festival

éco-festival summerlied

Le Festival Summerlied, sur le chemin du développement durable

Summerlied porte déjà les graines du développement durable dans sa conception :
lien social et épanouissement des personnes, à travers le soutien et la diffusion de la culture régionale, la découverte et le partage avec les autres cultures populaires, le développement des liens intergénérationnels et l’accès à tous publics grâce à la gratuité d’une grande partie de la manifestation,
la participation au développement économique local, notamment touristique, petits commerces et par des partenariats avec des entreprises,

  • le lieu même du festival, la forêt d’Ohlungen, incarne des valeurs environnementales, à la fois lieu magique et site à préserver,
  • la concertation car Summerlied est organisé en collaboration avec les collectivités, les associations et les entreprises locales.
  • La démarche d’éco-festival vient donc tout naturellement prolonger et renforcer cet engagement du festival Summerlied dans le développement durable.

Summerlied, un éco-festival, et concrètement ?

Un éco-festival a pour objectif de laisser une empreinte écologique la plus légère possible après l’évènement. Cette volonté s’inscrit dans toutes les étapes de la manifestation, vers tous les acteurs du festival et dans une démarche progressive d’amélioration continue.
Ainsi, Summerlied s’engage sur 5 axes :

  • Consommation d’énergie (remplacement maximum des projecteurs par des projecteurs LED)
  • Tri des déchets (tri sélectif par les festivaliers, information sur le tri, vérification du tri avant traitement, suppression du maximum de déchets, compostage des restes, compostage des couverts et de la vaisselle)
  • Transports
  • Les bonnes pratiques

Réduire la consommation d’énergie

La partie technique, et notamment les sons et lumières, voit depuis plusieurs éditions sa consommation d’énergie diminuer grâce à l’optimisation et au choix des équipements utilisés.

Diminuer et trier la production de déchets

En amont du Festival, les éditions de papier ont été réduites et éditées sur du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement.
La scénographie du site réalisée par Tohu Bohu, utilise en majorité des matériaux recyclés ou recyclables.
Dans l’objectif de limiter les déchets ultimes, la majorité de la vaisselle jetable en plastique sera supprimée au profit de vaisselle compostable ou recyclable.
Les nappes seront supprimées au profit de chemins de table, divisant par 20 la surface de plastique utilisée.  Il s’agit là d’une innovation dans l’organisation de manifestations publiques. L’absence de nappe évitera aussi que tous les déchets de la table soient rassemblés dans la nappe et mis à la poubelle sans aucun tri.
Enfin, des poubelles de tri bien visibles seront installées dans tout l’espace. Les matériaux triés iront soit au recyclage soit au compostage.

Optimiser les transports et limiter leur impact

L’aspect déplacements, crucial pour une éco-manifestation, est complexe pour Summerlied en raison de sa situation géographique et de sa grande amplitude horaire. Cela n’empêche pas la mise en place de plusieurs actions de réduction des transports routiers. Pour le montage et le démontage techniques les transports sont optimisés (prestataires locaux et remplissage des camions). Pour la restauration, les associations privilégient les produits et fournisseurs locaux.
Les festivaliers qui souhaitent voyager éco-reponsable peuvent se rendre à Summerlied en covoiturage. Des sites internet mettent en relations conducteurs et passagers : BlaBlaCar
Enfin, un parking à vélo sécurisé sera mis en place à proximité de l’entrée du Festival.

Diffuser les bonnes pratiques

Tous les participants à l’organisation du festival sont sensibilisés aux enjeux du développement durable. Ils ont été invités à réfléchir ensemble sur les améliorations de leurs pratiques, en collaboration avec l’ADEAN, association pour le développement de l’Alsace du Nord, maître d’ouvrage du plan climat et de la promotion du compostage de proximité en Alsace du Nord. Sur place, les bénévoles seront formés aux différentes mesures mises en place.
Les festivaliers seront également sensibilisés aux gestes respectueux de l’environnement et invités à contribuer à la réduction de l’empreinte écologique de la manifestation, à travers la communication et sur le lieu même du festival grâce à la présence d’éco-ambassadeurs.

 

 

 

Menu