La nuit d’encontre

la nuit d'encontre summerlied

Le projet

Qu’est-ce qui relie l’alsacien Gaël Sieffert, le basque Philippe De Ezcurra, la bretonne Rozenn Talec, la corse Diana Saliceti, l’occitane Coralie Nazabal, et le réunionnais Tias.

Ce qui les relie, c’est une collaboration exemplaire entre six langues et cultures qui prend la forme d’une expérience créative ambitieuse et originale : Créer ensemble un répertoire de chansons et le présenter en spectacle : La nuit d’encontre.

A la fois œuvres intimes et personnelles, fruits du métissage de leurs sensibilités et de leurs imaginaires, ces chansons sont issues des racines qu’ensemble ils ont décidé d’entremêler lors d’un moment rare de création partagée à Astaffort, village de Francis Cabrel.

Rarement les cultures et les langues de France sont aussi bien portées et collectivement représentées que par ces six jeunes talents qui, chacun sur leurs territoires, perpétuent en chanson la langue et la tradition en les rendant vivantes et résolument tournées vers l’avenir. En ces temps incertains ils portent haut les valeurs de partage et de tolérance.

Réunion au sommet des langues et des cultures de France voilà assurément-comme on l’aurait dit dans les années 70 un « super groupe » à découvrir sur scène !

Projet conçu et réalisé grâce à l’association de : Festival Summerlied en Alsace, Institut Culturel Basque, Festival de Cornouaille en Bretagne, Musicales de Bastia en Corse, Festival Occitan Hestiv’Oc à Pau, Association Musicouleurs sur l’île de la Réunion, et Voix du Sud, pilote du projet.

Les artistes

Gaël Sieffert :

VDS_AlsaceGuitariste et chanteur pour de nombreuses formations en Alsace, il est également une des voix incontournables des spectacles présentés à la cathédrale de Strasbourg, en particulier comme soliste.
Depuis sa rencontre avec Christophe Voltz, auteur en dialecte, il investit la chanson alsacienne avec une approche résolument moderne et l’ambition de toucher de larges publics.

Rozenn Talec :

VDS_BretagneIssue de la tradition des chanteurs et chanteuses de Kan‐ha‐diakan, le chant alterné à danser en langue bretonne, Rozenn est également une spécialiste des grandes complaintes de la tradition populaire de Basse‐
Bretagne, les gwerziou. Elle est également auteur en langue bretonne et, depuis de nombreuses années, va à la rencontre et explore de nouveaux univers musicaux (inde, Grèce, Turquie, Hongrie…). Également
sophrologue, elle s’intéressait à l’adaptation de la sophrologie au monde de la musique.

Diana Saliceti :

VDS_CorseC’est auprès des artistes insulaires que Diana a fait son apprentissage dès l’enfance. Curieuse et amoureuse des mots elle mène en parallèle de sa carrière artistique des études de lettres qui la mèneront de l’hypokhâgne de Bastia aux universités de Dublin, Séville, et du Québec, et à son autre métier ; le journalisme.
C’est un challenge ; sa carte blanche pour l’émission Mezzo Voce sur la chaine ViaStella en 2013, qui la lance dans l’aventure de la création.

Coralie Nazabal :

VDS_OccitanieOriginaire du sud des Landes, Coralie apprend le Gascon au Lycée, l’histoire à l’université, et poursuit aujourd’hui des études (Master Culture Arts et Sociétés) à Pau où elle mène une étude sur un registre de notaire du XIVe siècle, sous Fébus, intégralement rédigé en occitan !
Parallèlement elle apprend la guitare au conservatoire et se produit dans le cadre d’un trio de chanson : “La maison Dakoté”.

Philippe de Ezcurra :

VDS_PaysBasqueC’est à neuf ans que Philippe débute l’accordéon, depuis il totalise tellement de prix et de distinctions (prix d’analyse musicale, d’écriture, de composition et de musiques traditionnelles…) qu’en dresser la liste serait
résolument trop long, tout comme celle de ses prestations tant en musique classique (JS Bach, Berio…) qu’en Jazz et en musique traditionnelle Basque. Il enseigne l’accordéon au conservatoire de Bayonne et c’est dans le cadre de ses collaborations avec l’Institut Culturel Basque qu’il rejoint « La nuit d’encontre ».

Tias :

VDS_ReunionQu’un artiste issu de l’Île de la Réunion soit à la recherche de l’universalité ne doit surprendre personne…
C’est la voie sur laquelle Tias s’aventure au travers d’une fusion singulière de pop, de chanson française, et de Maloya. Après quelques années passées à aiguiser son talent sur des scènes en métropole (Inouïs du
Printemps de Bourges, etc.) et dans l’océan indien Tias est aujourd’hui accompagné par la Cité des Arts, Musik Océan Indien, et le Kabardock.

Avec le soutien de la banque LCL.

Menu