Gaël Sieffert

Musicien autodidacte Gaël débute par l’apprentissage du clavier et bien plus tard il se met à la guitare.

Très vite, il sera sollicité dans différentes formations en tant que guitariste chanteur.

Il rencontre Murielle Schreiber et ils décident en 2007 de monter le projet “TO’Thème” dans lequel Gaël compose la musique et Murielle écrit les textes. Ils sont rejoints en 2010 par Jean-François Untrau à la basse et Sébastien Kanmacher à la batterie et deviennent alors professionnels de la musique.

En 2010 il rencontre le comédien, auteur et compositeur Christophe Voltz et l’accompagne à la guitare lors de ses spectacles humoristiques en dialecte.

En 2012 il monte avec Christophe Voltz “VOSTOK PROJECT” projet en dialecte alsacien dans lequel Gaël compose la musique et Christophe Voltz écrit les textes.

En 2013 il participe aux ateliers “Voix du Sud” par le biais de la ville de Strasbourg, ce qui lui vaudra d’être repéré. Cette expérience sera reconduite en 2014 par le biais du Festival Summerlied dans le cadre du répertoire personnel (rencontres répertoire), un autre atelier “Voix du Sud” pour lequel il participera avec Murielle Schreiber pour le projet  ” TO’Thème “.

Le projet Vostok qui sera présenté lors de la 11e édition du festival Summerlied est né de la rencontre entre Gaël Sieffert (guitariste, chanteur) et Christophe Voltz (comédien, auteur).
Les deux comparses décident en 2012 de se lancer dans un projet de compositions musicales avec comme support chanté “l’alsacien”.
Ringard l’alsacien ? Eh bien non ! Et spécialement pas quand il est mis en musique sur des sons rock.
Ici point de revendication folklorique, tout est basé sur la musique (composée par Gaël Sieffert) et le dialecte est utilisé comme une langue. Et de fait, l’alsacien comme langage sur des chansons prenantes, ça fonctionne ! (textes écrits par Christophe Voltz).
“VOSTOK PROJECT” promeut l’alsacien à sa manière, loin des clichés.
La musique est une langue universelle et par ce projet le groupe a vocation à faire sauter les barrières linguistiques et à faire voyager l’auditeur dialectophone ou non, dans son univers…

Menu