Frank Jean Schmidt et Eric Kaija Guerrier

Frank Jean Schmidt et Eric Kaija Guerrier summerlied

Éric Kaija Guerrier

Né en 1971, il est un écrivain, auteur, compositeur, arrangeur et musicien français (guitares acoustiques et électriques, samples, programmations, viole de gambe, chœurs et chant). Il est cofondateur et ancien membre, en tant que guitariste et choriste, du groupe de chanson française Weepers Circus, de 1988 à 2013 – groupe fondé alors qu’il était étudiant de philosophie à l’université Strasbourg. Les textes qu’il compose pour cette formation témoignent de son goût marqué pour la théologie et la littérature occultiste des XVIIIe et XIXe siècles. En plus des 13 opus publiés avec le groupe Weepers Circus, il a publié quatre albums en solo, quatre essais d’histoire des idées, un livre pour enfants et quelques articles.

Frank-Jean Schmidt

Il est malentendant et exorcise son handicap en écrivant des chansons dont le charme, apparemment désuet, devient un socle à la douce ironie de ses textes. Après une scolarité catastrophique, Il multiplie les petits boulots, allant de croque-mort aux pompes funèbres à agent d’entretien dans les piscines publiques. C’est presque par hasard qu’il devient musicien professionnel, assumant le rôle de bassiste dans un groupe punk mené par un ex-Pogues et un ex-Frantic Flintstones. Il parcourt l’Europe des clubs et salles de concerts underground et devient un adepte du mouvement Straight Edge. En même temps il écrit des chansons inspirées par les “traumatismes de ses quinze ans” et ses expériences malheureuses.Sur scène, Frank-Jean Schmidt est un Woody Allen aux allures patibulaires. Il se présente sans fard pour mieux piéger son auditoire avec ses mots d’amour cyniques.

Menu